Mathieu Defontaine, recordman de l’heure

Mathieu Defontaine prenant la pose avec le sourire
Mathieu Defontaine prenant la pose avec le sourire

L’homme aux multiples facettes, Mathieu Defontaine est à la fois un passionné, un athlète accompli et un chef d’entreprise qui a créé M Datas Performance. Il aime relever des challenges et repousser ses limites. Il est reconnu pour la qualité de son travail d’équipe et s’est prêté au jeu des questions-réponses de la M | Consulting Sports Formation.

 

Est-ce que tu peux te présenter à nos internautes sur ton parcours de sportif ? 

J’étais jusqu’en juin dernier coureur cycliste de haut niveau. J’ai terminé ma carrière le 12 Juin 2018 en décrochant le record de l’heure des Hauts de France, qui était jusqu’alors l’un de plus vieux record français car il datait de 1968. Je suis également analyste de performance et j’intègrerai à partir de juin prochain le staff de l’USAP de Perpignan (rugby). Cela fait 10 ans maintenant que je travaille dans l’optimisation des performances sportives. J’ai eu la chance de travailler dans des disciplines comme le vélo, le patinage, le pilotage automobile, la boxe, la gym ou le base-ball.

 

Recordman de l’heure en Hauts de France, qu’est-ce qui t’a poussé à réaliser ce défi ?

Le record de l’heure a toujours été pour moi un rêve de gosse ! Pouvoir le tenter était déjà un rêve en soi, alors le battre fut une véritable satisfaction ! J’avais en tête cette tentative depuis très longtemps et j’étais à une période de ma vie où je pouvais le tenter dans des conditions optimales. Je me suis entouré d’un staff de fidèles, avec qui j’avais déjà eu la chance de travailler en tant que sportif mais aussi en tant qu’analyste.

 

Peux-tu nous présenter ton activité ?

Mon activité est l’analyse de données sportives. C’est à dire que je récupère les données issues de différents capteurs (fréquence cardiaque, GPS, vidéo, puissance, etc.), je les analyse puis les interprète pour leur donner du sens sur le terrain et permettre aux sportifs d’optimiser leur performance.

Mathieu Defontaine, sur la piste d'un vélodrome pour battre le record de l'heure des Hauts de France

« Il va de soi que la notion de formation continue doit nous accompagner tout au long de notre carrière. »

 
Qu’est-ce qui prévaut dans l’accompagnement de l’athlète dans la performance ?

A mon sens, c’est la connaissance du profil de l’athlète. Il faut rapidement cerner ses points forts et ses points faibles. On peut facilement y arriver grâce au monitoring de ses séances et à l’analyse des données. Construire autour de l’athlète un « parcours de la performance » est nécessaire, il s’agit de constituer d’experts dans leur domaine. Un autre élément important dans son accompagnement est l’axe prévention des blessures car avant toute performance, il convient d’avoir un athlète en pleine possession de ses moyens.

 
As-tu travaillé avec des analystes vidéo ? Quel a été ton retour d’expérience ?

J’ai toujours travaillé avec des analystes vidéo ! Que se soit en tant que sportif ou en tant que membre d’un staff technique. Lors de ma tentative de record de l’heure, j’ai utilisé l’analyse vidéo pour optimiser ma position et vérifier que cette dernière me permettait de tirer le maximum de mon potentiel physique. En tant qu’analyste de performance, les analystes vidéo complémentent notre travaille en fournissant un feed-back visuel. On arrive également à intégrer de la data sur les images pour rendre beaucoup plus dynamique les produits d’analyses.

 
Quels sont tes futurs projets ?

Mes futurs projets concernent l’USAP, club de rugby catalan à Perpignan. En effet, j’ai pour mission avec le staff de faire passer le club dans l’ère 3.0 de la préparation physique. J’ai la chance d’être entouré de coachs de très haut niveau avec une vision novatrice du rugby. Ces trois prochaines années risquent d’être passionnantes 

Défiler vers le haut